Pour quoi souffrir et faire un burnout ?

Attention aux petits chefs!

Les relations malsaines et toxiques au travail, avec des petits chefs méfiants, aigris ou des collègues jaloux, résignés, recroquevillés sur leur chaise et incompétents, c’est la triste réalité de la souffrance au travail pour beaucoup de personnes qui sont en situation professionnelle. C’est forcément très difficile à vivre, très inconfortable, très douloureux, épuisant psychologiquement et émotionnellement, pour ne pas dire intolérable et extrêmement dangereux, avec le risque élevé de burn out à la clé et du déclassement professionnel (la dégringolade ou la véritable descente aux enfers).

De la souffrance au travail au burn out

De la souffrance devenue chronique au travail au burnout, le pas peut être très vite et insidieusement franchi, car les différents signaux d’alerte rouge ne sont pas toujours perceptibles et visibles. Cela concerne malheureusement tous les univers professionnels (grandes entreprises, PME, administrations, associations, etc.) car les grands méchants et les chefs incompétents sont en fait présents partout. Inévitablement.

Virer à 360 degrés pour échapper au pire

Mais cette souffrance au travail est un signal qu’il ne faut pas prendre à la légère. Elle vous dit que vous ne devez pas continuer ainsi, qu’il faut impérativement que les choses changent, que ce travail ou cette structure sont dangereux pour vous, pour votre santé physique et mentale ainsi que pour vos proches, qui en souffrent inévitablement par ricochet, car il est très difficile de ne pas parler de ses problèmes au travail. Comment changer cette situation toxique, comment gérer son stress, comment retrouver du sens et du plaisir dans son travail ? Comment échapper à cette « folie organisée »? Le coaching professionnel vous aidera à répondre à cette question vitale.

Pour aller plus loin :

Pour quoi souffrir et faire un burnout ?