Réussir votre première séance

Je garde précieusement en mémoire une belle phrase. Celle de Stéphane, mon superviseur de coaching, lors d’une séance riche d’enseignements. Cette phrase, la voici : « Une personne a toujours trois options : changer la situation, changer de situation, ou changer de regard sur la situation ». Cette phrase pourrait facilement résumer le début d’un coaching. Elle me guide toujours dans mes accompagnements, telle une amie fidèle.

« Tout ce à quoi l’on résiste persiste et tout ce que l’on embrasse s’efface », disait Carl Gustav Jung.

La bonne attitude sur le chemin de l’autonomie

En effet, le coaching personnel et professionnel a pour finalité de vous donner de l’autonomie (du grec αυτονομία). C’est-à-dire l’aptitude à se diriger soi-même, selon ses propres valeurs et critères, afin de vivre en toute indépendance, sans être piloté ou contrôlé par l’extérieur. Et au bout de ce chemin, vous devenez une personne autonome et responsable. Responsable de votre vie, de vos choix, de vos désirs, de vos comportements, de vos relations, etc. De plus, vous serez immunisé contre la maladie de l’excusite, parce que vous aurez changé votre regard sur la situation.

Les trois piliers fondamentaux et la boussole de voyage

Pour avancer sur ce chemin de l’autonomie, vous pouvez vous appuyer, en toute sécurité, sur un socle solide de trois piliers fondamentaux. La clarification de votre demande et de votre besoin, le changement de vos comportements limitants, la concentration sur le « fond ». Or, pour ce beau voyage à deux, ou à trois pour les couples, il faut emporter une boussole d’efficacité. Celle du temps, qui est la ressource rare et précieuse, tant pour vous que pour le coach, votre guide-facilitateur, et révélateur de potentiel.

L’élargissement du champ de perception en changeant le regard sur la situation

Car, si vous démarrez un coaching et si vous vous engagez dans cette belle aventure, c’est bien que vous êtes en recherche de faire évoluer quelque chose, dans votre situation personnelle ou professionnelle. Et qui n’évoluerait pas, s’il n’y avait pas d’accompagnement. Evolution de point de vue, changement de pratiques ou de comportements. Elargissement du champ de perception et de conscience (« la carte n’est pas le territoire »). Evolution des expériences relationnelles. Tentatives pour trouver des solutions. Gardez bien en mémoire ceci : vous devez changer votre regard sur la situation.

communication interpersonnelle
Le chemin de l’autonomie et de la responsabilité