Le coaching en pratique

HPI, HPE, Zèbres

Je suis un peu étonné de voir beaucoup de praticiens se présenter comme spécialistes des Hauts Potentiels : HPE (Haut Potentiel Émotionnel) ou du HPI (Haut Potentiel Intellectuel). Plutôt rebelle aux classifications, je me méfie de tout ce qui peut stigmatiser les personnes. Car cela m’étonnerait fort que tous les Hauts Potentiels, HPE et HPI, de la Terre adorent être classés et étiquetés différents des autres.

Plantons le décor avec deux définitions des Hauts Potentiels

Audrey Fleurot © F.Andrieu/Agencepeps/SIPA (publiée le 23/05/2022)

Qu’est-ce qu’une personne HPI ?

Voici la définition des Hauts Potentiels qui en est donnée dans un article du Santé-Journal des Femmes qui a été mis à jour le 20/06/22. 

« Le haut potentiel intellectuel (HPI) est une caractéristique individuelle qui désigne les personnes dont le Quotient Intellectuel (QI)1 est compris entre 130 et 160. Le QI moyen étant par convention fixé à 100, le HPI désigne donc des personnes qui manifestent des aptitudes intellectuelles exceptionnelles en comparaison de leurs pairs dans la population. ».

Qu’est-ce qu’une personne HPE ?

Voici la définition2 du HPE que vous pouvez trouver aussi dans un article du Santé-Journal des Femmes.

« Le haut potentiel émotionnel est le fait d’avoir une intelligence émotionnelle supérieure à la moyenne. La personne avec un HPE sait reconnaître, comprendre et gérer les émotions et les motivations de son interlocuteur. Elle a également une bonne connaissance d’elle-même, de ses propres émotions et de comment elle va agir dans chaque situation. ».

Et les zèbres alors ?

J’avoue ne pas bien comprendre cette appellation de zèbres3. En quoi fait-elle avancer le schmilblick ? Vous serez éclairés par ce qui suit, je pense.

« Être zèbre est un autre terme pour Haut Potentiel, HP, surdoué ou précoce. Jeanne Siaud-Facchin a introduit ce terme car les zèbres sont difficilement apprivoisables, ils se fondent dans le décor tout en se distinguant de ce décor par des caractéristiques propres à chacun d’eux (leurs rayures)… comme les personnes à Haut Potentiel. Le terme « zèbre » insiste donc sur la nature profondément différente des surdoués, sur leur personnalité atypique et leur façon unique de penser, d’être et d’agir. Et le fait que le zèbre est l’un des rares équidés à n’avoir jamais été domestiqué par l’homme est une belle image de la pensée radicalement indépendante des surdoués ! ».

« Ceux qui manquent de sensibilité ne manquent pas de s’en faire une vertu : ils appellent cela du caractère. ».

Adolphe d’Houdetot

La manie de mettre les gens dans des cases

Lors d’un cycle de formation4 à Toulouse, j’ai eu l’énorme chance de découvrir, grâce à mon ami Olivier coach professionnel et préparateur mental, l’Approche Narrative. Cette belle approche infiniment respectueuse des personnes considère que « l’expert, c’est la personne ». J’adhère pleinement à ce postulat très bienveillant, qui redonne à chacun(e) les droits d’auteur de son histoire de vie personnelle.

L’Approche Narrative vous parle de « l’histoire dominante du problème » et aussi des « histoires préférées des personnes ». Dernièrement, j’ai fait la connaissance d’une jeune femme de 36 ans. Je lui ai demandé de nommer son problème. Au bout de quelques minutes, elle me dit : c’est « Rond-point ». Et dans sa vie, elle tourne toujours en rond. Bel exemple d’expertise de la cliente qui se connaît mieux que personne !

Grâce à Catherine Mengelle et à Fabrice Aimetti, deux formateurs d’excellence et passionnés comme moi, et que j’aime infiniment, j’ai appris à « externaliser le problème« . Et à en faire une « créature narrative ». Ce qui permet de se dire que « le problème, c’est le problème, la personne c’est la personne, et la personne n’est pas le problème. ». Depuis cette formation, je mets plus souvent l’habit de praticien narratif que de coach de vie !

« Ne méprise la sensibilité de personne, la sensibilité de chacun, c’est son génie. ».

Charles Baudelaire

Les Hauts Potentiels versus robotisation et formatage

Avez-vous remarqué que plus la société vire à l’individualisme qui standardise, formate, clone les personnes, plus les experts et les spécialistes vous parlent avec force conviction de sensibilité ? C’est un peu étrange non, vous ne trouvez pas ? Tout le monde sait depuis des lustres qu’il y a 3 cerveaux. Le cerveau archaïque (reptilien), le cerveau limbique (siège des émotions), et le cortex (le siège de l’intelligence).

C’est un peu comme si vous disiez que vous avez compris, après de longues années d’études et de réflexions, que c’est grâce au raisin qu’il y a du vin ! Bien sûr que la sensibilité est précieuse, qu’elle soit hippo, normale ou hyper. En réalité, ce qui compte, selon moi, c’est de veiller à ne pas accepter cette standardisation de masse à laquelle vous pouvez assister aujourd’hui. Ce n’est pas cela ma conception de la liberté.

D’ailleurs, vous entendez parler d’hyperactivité, dès qu’un enfant est différent des autres et qu’il présente de curieuses « anomalies » par rapport à d’autres enfants. Pour la petite histoire, Michael White5 a su se sonnecter à l’imaginaire puissant d’un petit garçon, Jeffrey, qui avait un TDAH (Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité de l’enfant). Et le garçon a réussi à apprivoiser son TDAH, à la grande joie de ses parents.

« Rien n’est petit pour celui qui ressent les choses avec une grande sensibilité. ».

Samuel Johnson

Le joli profil 4 de l’Ennéagramme

Pour les personnes qui connaissent l’Ennéagramme, ce profil 4 leur est familier s’ils ont une forte tendance à faire le grand 8 émotionnel plusieurs fois dans la journée ! Ce profil 4, c’est celui qui s’appelle « Le Romantique ». C’est celui des artistes, des gens hors normes, des personnes qui vivent des tsunamis émotionnels plus facilement que la moyenne. Pour autant, cela ne les rend pas vraiment différents des autres, selon moi.

Heureusement que nous sommes tous uniques, mais aussi semblables dans le même temps. Car nous représentons la belle humanité, cette humanité qui aujourd’hui a des comportements et des pratiques psychopathiques. En réalité, c’est une petite partie de cette humanité (le fameux club très select du 1%) qui détruit, uniformise, infantilise, presse les personnes au maximum, pour qu’elles fassent toujours plus, et plus vite.

Revenons au profil 4 de l’Ennéagramme, si vous le voulez bien ! Ce profil se caractérise par une sensibilité « à fleur de peau ». J’aime cette expression qui contient le mot fleur, car cela m’évoque une jolie fragrance, un parfum qui chatouille agréablement mes narines. La personne de profil 4 vit les choses d’une manière plus intense, et elle exprime ses émotions, ce qui gêne certaines personnes mal à l’aise avec les Hauts Potentiels.

« Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester. ».

Gandhi

Soyez fiers d’être des Hauts Potentiels

Vous n’avez peut-être pas connu les fameuses cabines téléphoniques de France Telecom, à une époque où les gens étaient nettement moins pressés qu’aujourd’hui. Cette époque, c’était avant l’invasion massive des Smartphones. Maintenant, rares sont les personnes sans Smartphone, et certains modèles coûtent vraiment bonbon ! Ainsi va la vie, pourriez-vous dire, si vous êtes plutôt du genre philosophe de l’acceptation radicale !

Ainsi va la vie, mais vous n’allez pas vous arrêter là, non ? Oui, c’est important de se réveiller, avant que nous ne soyons complétement asthénésiés par cette société cauchemardesque qui ne cherche qu’à faire les poches de consommateurs avertis mais consentants ! Non, vous n’êtes pas obligés de tout accepter, et l’une des options pourrait être de faire un coaching, pour mettre de nouvelles lunettes dans votre environnement.

Et ce que j’aime dans le coaching, c’est qu’il redonne aux clients(es) les clés de leur propre maison. Oui, il est très facile de ne pas pouvoir entrer chez soi. De fait, c’est impossible si vous avez perdu vos clés. Et croyez-moi, cela arrive à beaucoup de personnes. Et tout ça, c’est à cause de cette sale créature narrative qui adore vous pourrir la vie, vous faire douter, échouer, avoir peur de tout, etc. Il est où le problème ?

« Le jour où on comprend que la sensibilité est un cadeau et non une responsabilité, nous pouvons commencer à en faire une force. ».

Doreen Virtue

Lisez le livre « L’hypersensibilité pour les nuls » ! Je vous le recommande vivement.

1 – Santé Journal Santé des Femmes

2 – Définition du HPE

3 – Bilan psychologique

4 – La Fabrique Narrative

5 – Fondateur de l’Approche Narrative avec David Epston